logo
logo logo logo

Questions / Réponses

Comment êtes-vous venu à l'écriture ?

C'est la lecture qui a précédé l’écriture. À l’adolescence, on n’a peur de rien et on n’hésite pas à se lancer dans des marathons de lecture. Puis la lecture a fait naître un désir d’écriture.

D'où viennent vos idées ?

Mes sources d’inspiration sont multiples : mon propre vécu, l'actualité sous toutes ses formes...

Quelle est votre méthode de travail ?

Je n'essaie surtout pas d'appliquer une formule ! Ça ne marche pas et ça dénature le plaisir d'écrire. Je garde toujours en tête un principe de base : écrire des livres que j'apprécierais en tant que lecteur.

Qu'éprouvez vous avant la sortie d'un ouvrage ?

Chaque sortie est particulière pour moi mais à chaque fois apparaît un stress indescriptible mélangé à une forme d'exaltation enivrante ! Vous savez cette impression d’être aspiré dans une violente tornade et de perdre le contrôle... Et c'est particulièrement excitant !

Quelles sont vos préférences littéraires ?

Chez les auteurs français, je suis un vrai fan de Guillaume Musso, Eric Maravelias, Lyliane Mosca, et tant d'autres auteurs! Je suis passionné par la philosophie, les essaies, les romans, la poésie...

Que représente l'écriture pour vous ?

L'écriture est à la fois un exutoire et une "arme" redoutable. L'écriture permet de nombreuses choses et ce sans limite. Elle est garante de nos libertés psychiques et citoyennes. Avant tout, écrire me donne la possibilité de m'évader tout en restant confortablement installé à mon bureau.

Votre dernier ouvrage parlant du comportementaliste animalier, quel à été votre rapport avec les animaux au cours de votre vie ?

Enfant, j'étais timide et renfermé. Grandir entouré de chiens et chats m'a permis d'apprendre à dialoguer avec eux, cela m'a permis de m'épanouir. Sans doute parce que les animaux sont doués d'une grande sensibilité, souvent bien plus développée que chez l’homme ! Grace à eux, j'ai trouvé mon équilibre et un sens à la "vie terrestre". N'oublions jamais que nous ne pouvons pas avoir un cœur pour les humains et un autre cœur pour les animaux ! Soit nous en avons un ou nous n'en avons pas. C'est aussi simple que ça ! De même que nous n'héritons pas la Terre de nos ancêtres, nous ne faisons que l'emprunter à nos enfants...